vendredi 30 décembre 2011

Bright Star

"Au début du XIXème siècle, la jeune Fanny Brawne rencontre John Keats. Elle, insolente et frivole, aime briller en société quand lui, poète sans un sou, est tout aux exigences de la création. Naît bientôt entre eux, malgré ces différences, une passion intense et délicate. Un amour que ni Brown, l'ami de Keats, ni même la tuberculose, ne parviendront à entacher."

 Ce soir étant seule, j'en ai profité pour regarder le film "Bright Star"... Je dois avouer que Jane Campion a un don celui de nous faire pleurer, je ne connais pas toute sa filmographie, mais entre "La leçon de Piano" et celui-ci, je ne peux choisir. Deux véritables Chef d’œuvres, c'est la boule dans la gorge et le nœud au ventre que j'écris cet article... Les décors, la mise en scène, les costumes, le scénario et les acteurs... sont magnifiques. Au début j'avais peur de trouver le film très long, la poésie est si présente, mais en faite le film en lui même est un sublime poème. On se laisse transporter par cette histoire d'amour, on a l'impression de vivre avec les acteurs chaque instants tristes ou merveilleux, on vit le film jusqu'à la fin... Ce n'est pas avec les larmes aux yeux que j'ai arrêté mon lecteur DVD, mais avec un gros chagrin... Je le recommande vraiment à toutes les personnes Romantiques avec ce petit côté Fleur Bleue...

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire