lundi 29 juillet 2013

J'ai regardé "Warm Bodies" et j'ai Aimé!

Un mystérieux virus a détruit toute civilisation. Les rescapés vivent dans des bunkers fortifiés, redoutant leurs anciens semblables devenus des monstres dévoreurs de chair.
R, un mort-vivant romantique, sauve contre toute attente Julie, une adorable survivante, et la protège de la voracité de ses compagnons. Au fil des jours, la jeune femme réveille chez lui des sentiments oubliés depuis longtemps… Elle-même découvre chez ce zombie différent autre chose qu’un regard vide et des gestes de momie…
Perturbée par ses sentiments, Julie retourne dans sa cité fortifiée où son père a levé une armée. R, de plus en plus humain, est désormais convaincu que sa relation avec Julie pourrait sauver l’espèce entière… Pourtant, en cherchant à revoir Julie, il va déclencher l’ultime guerre entre les vivants et les morts. Les chances de survie de ce couple unique sont de plus en plus fragiles…
Préjugés: Une jeune Femme, va peu à peu tomber amoureuse d'un Zombie, qui l'a sauvé! Des Zombies, morts vivants... Eurk... On imagine un Zombie Land pourrit...

La vérité, mon avis: Une Belle histoire, drôle et romantique, bon pour être honnête, il y a du gore, à la base les Zombies sont méchants, et mangent des humains! Mais c'est beaucoup moins ennuyeux que Twilight, beaucoup mieux réalisé que ce stupide film "Sublimes Créatures" (un vrai navet).

Warm Bodies, est mignon, drôle, romantique. Avec une trame qui tien la route. Il ne faut vraiment pas s'arrêter sur les préjugés, que l'on peut avoir. Pour ma part je n'étais pas emballée en lisant le résumé, puis j'ai lu les critiques spectateurs sur allociné, et je me suis motivée! Et franchement c'est sans aucun regrets, je le regarderai à nouveau...

L'acteur est plus mignon que Robert Pattinson, Nicholas Hoult.
L'actrice n'a pas la tête à claque de Kristen Stewar, Teresa Palmer.
Et celui qui tien le rôle de son père, c'est quand même John Malkovich.

Si vous avez l'occasion, n'hésitez pas, n'attendez pas comme j'ai pu le faire et regardez le...

exemple de critiques:

Le Parisien: En voulant concilier pastiche de film d'horreur et vraie comédie romantique, "Warm Bodies : Renaissance" prenait le risque de rater les deux. Miracle, ce mariage contre nature fonctionne grâce à deux bonnes initiatives : choisir un zombie comme narrateur et en confier l'interprétation à l'excellent Nicholas Hoult. 

Télérama: Jonathan Levine emprunte une voie originale, entre la comédie romantique et le film de zombies. Deux genres réconciliés par la voix off savoureusement ironique du jeune mort-vivant narrateur (...).

Et si ça ne vous suffit pas, voici la bande annonce:


Chacha si tu lis cet article, franchement regarde le et donne moi ton avis!!! ;) Bisoux
Et vous toutes n'hésitez pas!

Ce film est tiré d'un Roman d'Isaac Marion, pour celles et ceux qui voudraient le lire, avant de le regarder!

7 commentaires:

  1. Chouette! c'est vrai que cette histoire est originale et a l'air mignonne :) bisous!

    RépondreSupprimer
  2. Ca y est, je l'ai enfin regardé ... bon le début je l'ai trouvé plutôt sympa, notamment avec la voix off ironique du mec. Après c'est vrai que les personnages sont mieux que ceux d'un film type twilight. Mais moi j'ai eu du mal avec le scénario, surtout la fin, elle arrive on ne sait trop comment. Et je m'attendais à ce que ça monte crescendo mais au final ça décolle pas vraiment, du coup je suis resté sur ma fin. Et ce qui m'a manqué surtout c'est une bonne BO.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. LA BO est extra! Voyons! Tu reviens quand? T'es parents sont chez les miens ce week end!

      Supprimer
  3. Arrête les etudes dans le cinéma tu deviens difficile!! ;)

    RépondreSupprimer
  4. ouais je sais ;) Moi la BO m'a pas marqué, j'étais un peu déçu quand même à la fin.

    ps : je reviens lundi ! :) j'essaierai de passer te faire un ptit coucou avant de remonter à Lille ;)

    RépondreSupprimer
  5. Ok autant pour moi après vérification la BO déchire mais en voyant le film ça m'avait pas marqué. Je veux dire qu'il y a pas eu de scène où la musique se mariait tellement bien que je m'en suis souvenu, tu vois ce que je veux dire ?

    RépondreSupprimer